Immobilier : la chasse au nom de domaine

Archive du 05/09/2011


"Etre webmaster d'un site immobilier, c'est bien du souci ma p'tite dame !". Première difficulté, trouver un nom de domaine pour diffuser son site sur le web.

Un nom de domaine, c'est quoi ?

Rien de plus que ce  que la plupart des gens appellent "le nom du site". Le nom de domaine du présent site, c'est immo.netfr.fr, et celui de Google, c'est google.com ou google.fr

On s'en doutera, lorsqu'un nom de domaine est déjà réservé, il n'est plus utilisable par d'autres. En temps normal, la réservation d'un nom de domaine coûte quelques euros pour l'année, mais des petits malins, appelés "domainers", ont très vite eu l'idée d'en réserver des tonnes pour spéculer et les revendre plusieurs centaines (voir milliers) d'euros.


Nom de domaine

Trouver un nom de domaine libre

Moralité, lorsque vous pensez avoir trouvé LE nom de domaine porteur pour votre site, pour peu que celui-ci comprenne le mot "immobilier" ou "annonce", vous avez deux possibilités :

    • soit le nom de domaine est déjà utilisé par un site : c'est légitime, mais c'est foutu ;
    • soit il est réservé par un domainer qui vous le propose très cher alors qu'il l'a payé 5 euros au maximum. Pour ma part, même si j'avais la somme voulue, il serait hors de question d'engraisser ces gens là en rentrant dans leur petit jeu.

Et pour le web immobilier ?

Le secteur de l'immobilier, extrêmement concurrentiel sur le web, est également touché par ce phénomène. Impossible de nos jours de trouver un nom de domaine simple comprenant des mots clés porteurs. Car les mots utilisés dans le nom de domaine ont longtemps été pris en compte par les moteurs de recherche pour le classement d'un site, ce qui a donné naissance à des monstres du genre www.annonce-annonces-immo-immobilier-immobiliere-immobilieres.com (si si, faites le test !).

Fort heureusement, Google a changé de politique, et ce genre de nom de domaine peut  même actuellement devenir un handicap en révélant une volonté de sur-optimiser son site.

La meilleure solution consiste donc aujourd'hui à choisir un nom de domaine simple et original, mémorisable par les internautes et porteur d'une image, sans se soucier de mots clés ou d'optimisation. Vers la fin des domainers ? On peut le souhaiter.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Leboncoin.fr, un faux petit site de vrais petites annonces.

Économiser sur son assurance habitation

Les prix de l'immobilier en Europe en 2012