Les prix de l'immobilier en Europe en 2012

Archive du 08/01/2012

La France est l’un des pays d’Europe où le prix de l’immobilier est le plus cher, notamment dans les grandes agglomérations comme Lyon ou Paris mais aussi et surtout dans le sud avec la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (Aix-en-Provence par exemple) ou les prix au mètre carré atteignent parfois ceux de la capitale.

La place de la France en Europe

Au niveau des prix pratiqués dans les capitales, la France arrive à la septième place avec un prix moyen de logement de 261181 € pour Paris, loin derrière la capitale de Luxembourg et le prix moyen de son logement qui avoisine les 500000 €. Cette différence s’explique en partie par la superficie des logements achetés : les parisiens investissent en moyenne dans des appartements de 60 m² alors que les Madrilènes voient les choses en pratiquement deux fois plus grand avec 120 m² de moyenne. Autre disparité importante en Europe : celle de la proportion de propriétaire et de locataire. En effet, si l’Espagne affiche une proportion de propriétaire de 87%, la France quant à elle n’en compte que 57%, mais encore une fois loin devant les Suisses et leur 37%.

Les prix de l'immobilier à travers l'Europe, en 2012.
Photo : Donald Trung Quoc Don (Chữ Hán: 徵國單) - Wikimedia Commons.

Les différences entre le neuf et l’ancien

Depuis un moment maintenant, l’écart de prix entre le neuf et l’ancien se creuse. Ainsi, on trouve des différences allant de 15 à 20 % en France. Mais cette différence n’est pas le cas partout en Europe. En effet, en France, les logements neufs ont des obligations concernant les normes de sécurité : installations électriques, plomberie, chauffage récent...) avec une installation et une isolation phonique et thermique optimale répondant aux récents labels liés aux économies d’énergie. Ces conditions justifieraient donc la différence de prix constatée sur les annonces. Mais l’ancien à aussi de nombreux avantages dont un principal : l’abondance et la diversité de son offre, c’est à dire qu’on peut tout trouver, partout.

Pourquoi des prix aussi cher ?

Ces prix sont certes excessifs mais il y a une explication assez simple à ce phénomène : il y beaucoup plus de demandes que d’offres dans la plupart des pays européens. Paris, est d’autant plus un cas particulier qu’il est fermé par un périphérique : c’est à dire que les gens veulent absolument habiter dans cet espace restreint dont la croissance sera très lente voire impossible.

L'immobilier en France

En France, les prix de l’immobilier en agglomérations ont toujours été élevés, mais la différence de prix au m² entre l’Ile-de-France, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur, et toutes les régions de provinces est énorme. On passe du simple au triple très facilement. Par exemple, le prix moyen au m² en région ile de France est de 5074 €, 4781 € en Provence-Alpes-Côte d’Azur et 1510 € en Auvergne.

Quelques prix constatés :
  • Appartement 47 m² à Aix en Provence (région Provence-Alpes-Côte d’Azur) : 250000 €
  • Appartement 49 m2 à Paris (région Ile de France) : 374000 €
  • Appartement 47 m2 à Montluçon (région Auvergne) : 61000 €
  • Appartement 45 m2 à Londres (Angleterre) : 300000 €

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Leboncoin.fr, un faux petit site de vrais petites annonces.

Économiser sur son assurance habitation