HQE, BBC, RT2012, ce qu'il faut savoir

Archive du 30/05/13

En France, de nombreux termes sont utilisés dans le jargon dédié aux bâtiments à faible consommation énergétique. La HQE, la BBC et la RT 2012 en font partie. Que signifient ces abréviations ? Cet article est destiné à répondre à cette question en analysant successivement ces termes.

HQE, la BBC et RT 2012, quelle signification pour tous ces sigles en lien avec l'habitat.
Les échanges thermiques d'un bâtiment en été et en hiver.

La HQE ou Haute qualité environnementale

HQE est un sigle signifiant haute qualité environnementale. Contrairement aux idées reçues, il ne s'agit pas d'une norme, mais plutôt d'une démarche qui vise à atteindre deux objectifs principaux. Le premier est d'ordre écologique. La construction, l'usage ou encore la rénovation d'un bâtiment causent des effets indésirables sur l'environnement. La HQE tente ainsi d'apporter la solution à ce problème grâce à une compensation des coûts. Le second s'intéresse au bien-être des occupants. En effet, une maison HQE mise également sur le confort. Ainsi, elle doit être très bien isolée thermiquement et acoustiquement tout en offrant une condition sanitaire optimale et décente. La démarche HQE comprend 14 cibles reparties à travers 4 catégories : écoconstruction, écogestion, confort et santé. Le maître d'ouvrage s'appuiera sur ceux-ci pour définir son objectif environnemental global.

Le BBC ou Bâtiment basse consommation

Dans le cadre de la RT 2005, le terme BBC ou bâtiment basse consommation est le nom d'un label accordé aux constructions neuves atteignant l'objectif de consommation énergétique de 50 kWh/(an.m2). Le calcul de ladite consommation prend en compte deux critères essentiels : la zone climatique et l'altitude du bâtiment. A cet effet, l'on fait intervenir un coefficient dit de rigueur climatique dont la valeur est additionnée de 0,1 à une hauteur variant entre 400 m et 800 m et de 0,2 au-delà. Ce qui fait que concrètement, les objectifs du label sont variables en fonction de l'altitude et la zone, s'échelonnant entre 40 kWhep/(m²SHON.an) et 70 kWhep/(m²SHON.an). Depuis l'entrée en vigueur de la RT 2012 en janvier dernier, la norme BBC a disparu en tant que label. Elle est en effet devenue une règle impérative pour toute nouvelle construction en France.

La RT 2012

La RT 2012 est donc le successeur de la RT 2005. Le dispositif se concentre autour de trois objectifs principaux à savoir l'amélioration de la performance énergétique du parc immobilier français, la promotion de l'utilisation de nouvelles technologies ainsi que le renforcement de l'indépendance énergétique de l'Hexagone. Il s'adresse en particulier aux bâtiments neufs, résidentiels ou non. Mais l'un des principaux changements apportés par cette nouvelle règlementation thermique concerne la réduction de l'exigence de consommation maximale d'énergie à 50 kWh/(an.m2) contre 250 kWh/(an.m2) pour son prédécesseur. Le secteur principalement concerné ici, est celui de l'isolation thermique (laine de verre, laine de bois...) Notons qu'en France, le secteur du logement absorbe presque la moitié de la consommation énergétique. À partir de 2020, les maisons à énergie positive (Bepos) deviendront les nouvelles références en matière de construction en vertu de la future RT 2020.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Leboncoin.fr, un faux petit site de vrais petites annonces.

Économiser sur son assurance habitation

Les prix de l'immobilier en Europe en 2012